Conseil n° 1 : Se fixer un objectif

  • personnel
  • compatible avec son environnement socio-professionnel et famillial
  • adapté à ses capacités physiques
 

Conseil n° 2 : Votre planning d’entrainement doit :

  • Etre réaliste : respect du volume et de la fréquence des entraînements
  • Bloquer une période de récupération de 3 à 5 jours avant le départ (pour faire du jus)
 

Conseil n° 3 : Pour votre alimentation , il est conseillé de

  • Prendre un bon petit-déjeuner 3 heures avant la course avec des fruits secs ( raisins, abricots, figues, bananes) , des protéines végétales( spiruline) ou animales (blanc d'œufs) et glucides lents sans gluten de préférence ( galettes de riz ou de mais, pain à la farine de châtaigne ou de petit épeautre)
  • Boire de l’eau minérale, avant, pendant et après l’effort contenant du calcium (indispensable pour la contraction musculaire) et du magnésium (permettant de lutter contre la fatigue musculaire)

  • Ne pas changer vos habitudes alimentaires avant le départ d'une compétition.

 

Conseil n° 4 : Respecter vos heures de sommeil

  • 8 heures pour un adulte
  • 10 heures pour un enfant
 

Conseil n° 5 : Porter une tenue de sport adaptée à la météo

 

Conseil n° 6 : Il est contre-indiqué de prendre le départ dans les cas suivants :

  • Altération de l’état général : fièvre, nausées, hypoglycémie, douleur thoracique avec essoufflements à l'effort, diarrhées  etc...

  • Entorse moyenne ou  grave de mois de 3 semaines
  • Tendinites et contractures musculaires anciennes

 

 

Pierre-Ange Vérot